•         Le matelas amorti la plus grande partie du poids du corps, soit les deux tiers. Le reste étant reçu par le sommier.
  •         L’idéal serait de changer le sommier en même temps que le matelas même si ce n’est pas obligatoire. En effet ces deux éléments de votre literie sont complémentaires et travaillent ensemble pour vous garantir une bonne nuit de sommeil. Si votre sommier n’est plus en mesure d’accueillir convenablement un nouveau matelas parce qu’il est usé aussi, remplacer uniquement le matelas n’est pas profitable dans ce cas.
  •         La fonction principale du lit est de permettre au corps de se relâcher malgré la pesanteur. S’il ne soutient pas assez, les parties lourdes du corps s’enfoncent et entraînent une incurvation de la colonne vertébrale. Et si le matelas est trop dur, cela entraîne une mauvaise circulation sanguine.
  •         Un bon matelas est celui qui offre le meilleur compromis. Le corps ressent un confort certain, sans pourtant s’enfoncer. C’est-à-dire qu’il permet aux muscles d’être décontractés.

Pour cela les épaules et le bassin s’enfoncent légèrement tandis que la colonne vertébrale garde sa position naturelle. Ceci n’est possible que si le soutien est uniforme sur toutes les parties du corps.